Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

L'édition 2017 de l'événement "le plus important au monde" pour les télécoms privée de superstars. Serait-ce un signe ?

Porté par la vague des mobiles depuis des années, le Mobile World Congress qui va bientôt se tenir à Barcelone serait-il en train de suivre le chemin de bien d'autres grands salons ? Autrement dit, celui qui annoncerait un possible déclin ? Certes, le domaine traité est d'ampleur, et les perspectives de la 5G ne font qu'en renforcer le potentiel. Mais il n'est pas question ici du secteur d'activité, mais de l'événement. Qu'on le veuille ou non, cet univers de la mobilité est alléchant pour les médias à travers ce qui touche le public. Historiquement, l'acteur le plus en vue dans cet univers est Apple qui n'est jamais venu montrer ses produits à Barcelone. Ce qui ne semble pas lui avoir porté préjudice, ses derniers résultats publiés tout récemment le confirment. Mais voilà que, par ailleurs, le Galaxy S8 de Samsung ne sera pas non plus de la fête. Diable ! C'est un peu comme si, à la grande époque du Tour de France, l'épreuve avait été annoncée sans Anquetil ni Poulidor. 

Bien sûr, il y a les autres, mais tous gravitent autour de ces deux géants. Si Samsung n'a pas choisi de lancer son numéro 8 en Catalogne, ce n'est évidemment pas pour des raisons techniques, du genre "pas tout à fait prêt". Les industriels savent tous créer des versions d'exposition de leurs produits. La volonté de créer un événement spécifique est bien le reflet d'une stratégie de communication. Comme pour Apple, il y a sans doute la ferme intention de ne pas se mélanger à un flux confus d'actus.

Mais ce détail en rappelle d'autres. Le Mondial de l'Automobile de 2016, à Paris, a bel et bien été contraint d'exister sans la présence de quelques marques majeures, dont Ford ! Et chez les organisateurs de grands salons, les objections des industriels arrivent dans un sens bien identifié : trop chers, trop contraignants pour les équipes, mal adaptés à leurs calendriers de sorties de nouveautés... Les événements apparaissent souvent comme des charges peu compatibles avec la concurrence planétaire. Quand un acteur, sur le ton de la confidence, n'en arrive pas à une confession aussi réelle que simpliste : "nous y exposons parce que les autres y exposent aussi".

Dans de nombreuses activités, cette compétition mondiale a de surcroît réduit le nombre des intervenants réellement dominants. "On va au bout du monde pour voir les nouveautés de 5 ou 6 marques" constatent bien des visiteurs professionnels, représentants de la presse inclus. En 2017, sur le créneau de la mobilité, "ON", au sens large, attend deux exercices majeurs, avec la version de "rattrapage" de Samsung, après son pépin du Galaxy Note 7, et l'iPhone numéro 8 qui ne sera pas n'importe lequel, mais celui des 10 ans, celui par lequel les aptitudes à l'innovation d'Apple seront mondialement observées. Alors, Barcelone...

RETOUR VERS TOUTES LES INFOS

Tag(s) : #L'info en temps réel, #- Télécoms
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :