Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ou comment en conclure que, d'ici quelques années, un simple raccourci disant que "le numérique, c'est la vie" sera devenu une réalité.

L'édito d'Yves Dupré.

Il y a moins de deux décennies, quand télécoms et IT se rapprochaient jusqu'à se toucher, une plaisanterie circulait chez tous les observateurs. "Aujourd'hui, ce marché, c'est zéro million de dollars, mais bientôt, ce sera zéro milliard de dollars !" Zéro est devenu la note qui devrait rétroactivement être attribuée à ces mauvais spécialistes de la prospective.

A présent, l'avenir du numérique ne fait plus aucun doute, d'autant plus que celui-ci est déjà largement implanté dans la vie courante. Il n'est pourtant qu'à une étape intermédiaire de son développement. Quand en sera-t-il à son stade optimal ? Lorsque tous les besoins qui justifient qu'on y ait recours seront couverts. Autrement dit, un certain temps, pour ne pas dire un temps certain.

Néanmoins, la prévision, elle aussi, va bon train. Il y a quelques jours, un analyste renommé y est allé de son évaluation. A partir du développement de la 5G et de ce qui va en découler, il a évalué à 12.300 milliards de dollars ce que la nouvelle norme va apporter à l'économie. Où, comment, dans quelles proportions ? Résumé de la réponse : partout.

Quelque peu "trillions...phaliste", cette prévision s'est répandue dans la presse économique et généraliste de toute la planète, exprimée en trillions, ça fait plus grandiose. Finies les estimations négatives, sauf chez Twitter. Nous voici dans un ultra positivisme qui n'est pas d'une grande utilité. Car en numérique comme en toute matière, les choses ne se passent jamais comme on les imagine. Toutefois, l'indulgence est de mise. Pour vendre des prévisions, il faut d'abord les coucher sur du papier. Qu'aurait pronostiqué un analyste au début du 20ème siècle à propos de l'électricité ? Cette fée qui véhicule l'énergie a non seulement infiltré de nombreuses activités mais elle a aussi et surtout permis l'éclosion de mille et un nouveaux usages imprévus car imprévisibles.

La 5G, et peut-être les 6, 7, 8 G dont il ne faut pas exclure l'apparition future, vont aussi permettre à des usages imprévisibles de se développer. Et personne en peut chiffrer cela. Moralité ? Entre y croire pas assez et y croire à l'excès, l'idéal serait d'y croire juste. Un célèbre humoriste ne soulignait-il pas que la prévision est une discipline difficile, surtout quand elle concerne l'avenir.

RETOUR VERS TOUTES LES INFOS

Tag(s) : #- Edito par Yves Dupré

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :