Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le joujou qui peut aussi être un équipement utile tout en retenant l'attention des passionnés de vol télécommandé prend de l'altitude côté sorties de caisses.

C'est cette montée en puissance qui peut d'ailleurs poser des problèmes à quelques acteurs vedettes du segment. Car le succès des drones a suscité bien des appétits concurrentiels. Les compétiteurs sont désormais nombreux à chercher comment gagner des parts de marché.

En 2017, les 3 millions d'unités seront peut-être atteints au niveau mondial, si l'on en croit les prévisions de l'analyste Gartner, qui distingue les produits grand public (personal) et professionnels. Toutefois, comme souvent sur des marchés assez jeunes et adressant des cibles diverses, toutes les études ne se recoupent pas d'une manière évidente. Ainsi, toujours selon Gartner, le créneau grand public a enregistré la vente d'un peu plus de 2 millions d'unités en 2016, et devrait s'accroître jusqu'à 2,8 millions d'unités en 2017.

Pour le seul Hexagone, GfK comptabilise 410.000 pièces vendues en 2017, et table sur plus d'un demi-million en 2017. Ce qui laisse supposer des parts de marché très élevées, voire surévaluées pour notre pays au sein de l'ensemble mondial, ou plus probablement une classification selon des catégories différentes selon les analystes. 

La réglementation se durcissant, une interrogation apparaît. Des consommateurs risquent-t-ils de revenir sur leurs intentions d'achats par peur de frôler l'illégalité ? Gartner répond partiellement à cette question. Plusieurs pays avaient déjà créé des limites réglementaires à l'utilisation des drones grand public. Or, il n'a pas été enregistré de baisse de la dynamique des ventes dans ces territoires. 

RETOUR VERS TOUTES LES INFOS

Tag(s) : #L'info en temps réel, #- Repères et chiffres

Partager cet article

Repost 0