Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Si seulement Apple était une firme de chez nous... Stop au rêve qui pourrait tourner au cauchemar.

L'édito d'Yves Dupré

Bloomberg n'en peut plus des superlatifs. L'entreprise de Cupertino vient une fois encore de pulvériser ses records de valorisation. Que ce soit son chiffre d'affaires, ses profits ou sa cotation boursière, elle fait planer un ouragan d'envies dans notre Hexagone, qui fait faire jeu égal entre sa dette et son PIB, sans parvenir à lâcher le moindre atome de sa pression en prélèvements obligatoires ni réussir à émousser son éternel taux de chômage. Apple seul fait en effet flotter des fantasmes dans lesquels des sommets à peut-être plus que la crête de nos problèmes semblent se mesurer.

A ceci près que si Apple était une société française, elle n'aurait certainement pas les réserves de cash ni la valorisation dont elle profite. Il y a bien longtemps que ses profits auraient été efficacement rabotés pour financer des ronds points, éponger le déficit de la SNCF, ou étoffer encore un peu plus notre très indigeste mille-feuille administratif.

Il serait aussi très logique qu'une armée de syndicalistes aient planté une forêt de banderoles devant le nouveau siège, superbe installation circulaire de 260.000 mètres carrés que Tim Cook va inaugurer dans quelques jours, braillant des slogans en faveur d'une redistribution de ce "gaspillage" immobilier aux employés qualifiés de sous-payés du groupe.

Loin des lancinantes palabres entendues dans la campagne électorale, la vraie question est de savoir si un peu d'introspection permettrait de comprendre pourquoi les réussites à la Steve Jobs ont si peu de chances d'éclore sur notre sol. Comprendre pourquoi, dans un pays où l'industrie du luxe jouit d'une renommée internationale, ceux qui n'aiment pas les riches sont si nombreux... Dans un pays où le cyclisme fut l'un des sports les plus populaires, les seconds étaient élevés au rang d'idoles, mais les gagnants, tels Jacques Anquetil ou Eddy Merckx, étaient sifflés... Dans un des rares pays où fonctionne une industrie de l'automobile, tant d'autophobes soutiennent des initiatives catastrophiques pour tous... Dans un pays qui se veut fier de sa culture, il devient de plus en plus rare de réussir à donner à nos bambins les bases de la maîtrise du français, alors que tous responsable de quoi que ce soit se "la pète" à grandes doses de franglisismes bas de gamme... Dans un pays où de multiples autres courants d'idées, bien ancrées dans ce que certains baptiseraient notre ADN, rendent tout espoir chimérique. Apple n'est pas une firme française. Et les créateurs qui se sentent capables de réussir dans des aventures un peu audacieuses l'ont compris. Ils choisissent le Kent, la Californie, le Canada, et il est bien difficile de les en blâmer.

RETOUR VERS TOUTES LES INFOS

Tag(s) : #- Edito par Yves Dupré

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :