Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Avec les chiffres de Médiamétrie, non seulement le cheminement des ondes TV jusqu'au spectateur est connu, mais de plus, il fait venir à l'esprit des questions quelque peu impertinentes…

Les statistiques issues des enquêtes de Médiamétrie ont (au moins) deux mérites. Le premier est de reposer sur des échantillons de population importants permettant l'établissement d'évaluations très proches de la réalité, et par conséquent très fiables. Le second est de se plier à des actualisations fréquentes, qui permettent d'obtenir des statistiques fraîches (Contrairement aux données de l'INSEE, financées par les contribuables, mais publiées bien tard, ce qui en réduit fortement l'utilité. Pour des équipements high-tech à propagation fort rapide, à quoi sert, à la veille de 2017, de publier des compilations datant de 2013 ?)

Ainsi donc, Médiamétrie indique que 57,974 millions d'individus peuvent regarder les programmes de la télévision. Sur ce total :

- 15,220 millions reçoivent via le satellite.

- 29,326 millions captent via l'ADSL (ou la fibre), donc via une "box".

A ces 44,546 millions, il faut ajouter 5,611 millions encore raccordés au câble.

Bien sûr, ces moyens peuvent se mélanger, s'additionner, se cumuler... Et il s'agit bien d'individus (de 4 ans et plus) et non de ménages ou de foyers.

Ce qui nous donne un total de 50,157 millions de personnes qui n'ont pas ou plus recours au seul râteau, collecteur d'ondes devenus désuet, sauf ci celui-ci est toujours supposé un peu actif, se mélangeant avec d'autres sources, ou pire, laissé dans un coin avec un ou plusieurs connecteurs oisifs au bout du bout d'un bon vieux "coax" fatigué.

Doit-on (c'est à craindre) que tout le remue-ménage fait depuis des années à propos de la TNT qui "se capte comme la télévision classique" -comprenez de grand papa- ne sert au bout du "compte" (dans le sens de "facture") qu'à ce "reliquat" d'à peine plus de 7,8 millions d'individus ? (soit 13,5%). Oui, c'est une interrogation impertinente. Désolés d'avoir soulevé deux thèmes de réflexion à l'heure où il est question de faire des économies et de tenter de réduire les prélèvements obligatoires. De là à penser que le service public a ses raisons que la raison ignore…

RETOUR VERS TOUTES LES INFOS

Tag(s) : #L'info en temps réel
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :