Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les syndicats qui ont bloqué les accords prennent une lourde responsabilité dans l'avenir de certaines enseignes.

Le Syndicat National de l'Encadrement du groupe Carrefour (SNEC) vient de commenter l'impossibilité de trouver un accord avec différents syndicats et certains salariés pour que des hypermarchés Carrefour puissent ouvrir le dimanche matin. Le SNEC souligne que cette position n'est pas sans comporter des risques d'affaiblissement de l'enseigne. Des concurrents (Auchan, Casino, Cora…) ouvrent en effet leur portes le matin du 7ème jour de la semaine, eux-mêmes en concurrence directe avec des moyennes surfaces et des hard discounters. Cet épisode montre une nouvelle fois que le concept de la "base du volontariat" validée par des syndicats est de fait totalement en contradiction avec un véritable volontariat librement choisi par chaque individu. Quitte à ce que des intervenants ou même des équipes entières soient sollicités pour ces dimanches (le matin ou toute la journée) permettent un fonctionnement dominical qui, faut-il le rappeler, ne concerne pas seulement le volant économique d'un point de vente, mais aussi le service rendu à des consommateurs qui n'ont pas assez de temps libre pour faire leurs achats en semaine.

RETOUR VERS TOUTES LES INFOS

Tag(s) : #L'info en temps réel, #- TOUT LE COMMERCE

Partager cet article

Repost 0