Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Si demain, Ariane 5 remplit correctement sa mission, pas moins de 18 satellites Galileo seront déjà (ou enfin) en place.

Difficile à déployer pour des raisons de financement, le réseau Galileo, appelé à épauler ou concurrencer le GPS américain, était devenu l'Arlésienne des orbites. Nous n'en sommes plus là, l'interminable feuilleton s'achève. A peu près bouclé techniquement en 1999 et officiellement lancé en 2003, il a fait couler beaucoup d'encre, quelques commentateurs allant jusqu'à imaginer qu'il finirait par se… couler lui-même. Doucement, mais à bonne cadence, la panoplie désormais s'installe. De Kourou, le lanceur vedette d'Arianespace devrait dès demain propulser 4 nouveaux satellites de cette constellation, portant à 18 le nombre de maillons déjà en position de travail, sur les 30 qui doivent compléter le dispositif. La mise en service est prévue en 2020. Le lancement, notez le bien dans votre agenda, sera déclenché demain 17 novembre 2016 à 10 h 06 et 48 secondes, heure locale de Kourou.

RETOUR VERS TOUTES LES INFOS

Tag(s) : #L'info en temps réel

Partager cet article

Repost 0