Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

En quelques années, l'électronique a bien changé. mais les rayons ?

L'édito, par Yves Dupré...

Entre enseignes, tous produits confondus, ça frictionne ! L'alimentaire et les produits de grande consommation qui, avec l'habillement, constituent quand même et toujours la part dominante de l'activité commerciale, monopolisent les attentions. Entre rapprochements et structures d'achats en concentration, tout converge pour que les fournisseurs soient mis sur des charbons ardents. Etre compétitif ou disparaître !

Pour les produits techniques, cette vogue a tendance à déteindre. Pourtant, en ce qui les concerne, il en va autrement. Le poids de ces segments, pas négligeable, mais tout de même jugé moins stratégique, semble avoir anéanti bien des envies de mises en avant, de théâtralisation ou plus simplement d'articulations élaborées entre les structures d'offres et le merchandising. On aligne, on met le mieux possible en vue sur le site et on croise les doigts pour que le cliquer-emporter fasse le reste. Mais cela ne nourrit plus guère toute initiative de montée en gamme et, pire, cela réduit à l'excès le rôle moteur du point de vente physique. Certes, le e-commerce est important, mais le trafic en points de vente et galeries marchandes reste une clé de voûte, et ses moteurs ont besoin de carburant (comprenez d'éléments incitant les chalands à y pénétrer). 

C'est à croire que l'on a perdu des notions qui, jadis (enfin, il n'y a pas si longtemps) avaient une importance non négligeable. Les produits techniques avaient par exemple pour vertu d'optimiser le trafic masculin, lui-même apte à soutenir les volumes dans d'autres rayons. "Certains produits font la courte-échelle à d'autres" soulignait-on volontiers dans les bureaux de quelques stratèges ou décideurs. Ne gaspille-t-on pas ainsi quelques bonnes possibilités ?

RETOUR VERS TOUTES LES INFOS

  

Tag(s) : #- Edito par Yves Dupré

Partager cet article

Repost 0