Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

Il ne suffit pas de chanter Cocorico pour réussir à conquérir le monde !---

L'élan de la French Tech ne parvient pas à réellement convaincre outre-Atlantique. En dépit d'une motivation incontestable, les offensives vers le nouveau monde aboutissent en effet à des résultats bien maigres. Tout ça pour ça, comme le dirait un célèbre cinéaste bien de chez nous. Le magazine Challenges vient tout récemment de mettre le doigt là où çà fait mal. Alors que le CES de Las Vegas, édition 2017, est en pleine préparation et que chez nos jeunes pousses et leurs illustres accompagnateurs officiels, les bagages se préparent, l'hebdomadaire souligne une face cachée médiocrement flatteuse de cette initiative dopée en hauts lieux. On ne dénombrerait que modestes fruits récoltés sur pratiquement tous les plans : intérêts des investisseurs, impact sur les médias, etc.

Derrière ces semi révélations, les réalités. D'abord, il ne faut pas avoir peur de souligner que si les idées fusent de toutes parts dans cet univers, nombreuses sont celles qui n'ont peut-être pas les capacités à changer le monde que leurs prêtent leurs auteurs. Ensuite, s'il y a des jeunes pousses concentrées sur le numérique en France, il y en au aussi dans tous les autres pays du monde. Tant que, pour participer aux villages des startups, le CES a relevé les critères de sélection, du fait du nombre croissant de candidatures, au sein desquelles les Français doivent se faire une place.

En outre, même quand les concepts séduisent, l'aide modeste à la ballade vers le Nevada, qui reste matériellement coûteuse, ne compense pas les handicaps que supportent toutes les entreprises de notre terroir, petites ou grandes. Fiscalité maladive, contraintes administratives lourdes et onéreuses ainsi que réglementation du travail freinent les investisseurs. Nos start-up ne parviennent, au prix d'efforts considérables, qu'à mobiliser des capitalisations peaux de chagrin, nettement inférieures à ce dont elles auraient besoin pour se développer à la hauteur des défis de notre époque et surtout, toujours selon Challenges, loin de ce qu'un entrepreneur peut "décrocher" sous d'autres horizons. Conséquence : les créateurs ayant un projet bien charpenté préfèrent souvent le faire éclore sous des cieux plus prometteurs, Grande-Bretagne ou même directement la Californie,. D'autres misant sur le rachat par un investisseur déjà établi, lui aussi originaire des US ou d'un pays asiatique. C'est moins le concept de la French Tech qui semble mis en doute que les conditions "à la Française" de la vie des entreprises qui revient comme un boomerang.

Il faut aussi mentionner que, comme bien des adolescentes blondinettes rêvaient il y a quelques années de devenir chanteuses, de nombreux jeunes créateurs remplis d'espoir et de vigueur se voient déjà, tels des Jeff Bezos ou Elon Musk, revendre quelques milliards de dollars leur géniale petite entreprise. Mais à l'image des plus belles réussites du show-biz, il faut des talents hors normes pour atteindre, sinon le firmament des nouveaux marchés, au minimum un régime de croisière ronflant et profitable. Non seulement toute idée doit être excellente, réalisée à la perfection et pertinente, mais il est aussi indispensable de savoir en conduire la croissance et en structurer l'exploitation, de la modeste première marche franchie à celles les plus élevées. Les aptitudes de ce très haut niveau sont aussi exceptionnelles dans le domaine des entreprises que dans le sport, la musique, la littérature, la cuisine… Et Akio Morita, Bill Gates, Steve Jobs ou Paul Bocuse ont su réaliser leurs conquêtes sans avoir besoin, initialement, de soutien ministériel.

Il ne faut pourtant décourager personne, et certainement pas renoncer à poursuivre de telles initiatives, en les enrichissant à chaque échelon de tous les retours d'expérience possibles . (A noter : si les inscriptions pour 2017 sont closes, une French Tech 2018 est déjà au programme).

RETOUR VERS TOUTES LES INFOS

Tag(s) : #L'info en temps réel

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :