Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'OPEP tente de faire un vilain cadeau de Noël aux consommateurs.

Alors que l'heure de préparer les achats pour les fêtes est arrivée, une ombre devrait venir assombrir le dynamisme acheteur des clients, celle d'une pompe de carburant ou d'une note de fuel volontairement tirées vers le haut. Une fois de plus dira-t-on, avec comme de coutume dans ce genre de circonstances, quelques énergumènes qui ne manqueront pas d'applaudir, forts de leur onctueuse philosophie mi-écolo mi-économiste.

Pour l'Organisation des Pays Producteurs de Pétrole, l'exercice cependant délicat. Ou bien ils s'accordent sur une limitation relativement modérée de leurs volumes, avec une incidence faible, ou bien ils osent un coup de frein plus sec, avec pour conséquence le réveil des casseurs de prix, aussi nombreux dans le domaine de l'or noir que dans celui de l'écran plat.

En visant une réduction de l'ordre de 3,3%, une proportion plutôt modérée, ces producteurs réunis avouent le dilemme auquel ils sont confrontés. Car outre l'aspect purement concurrentiel, se devine en filigrane le soucis de ne pas trop perturber la consommation, laquelle leur revient comme un boomerang si les chalands prennent peur et ralentissent les économies par leur prudence dans leurs achats.  

Observons quand même que ces tentatives de faire remonter le prix du baril s'appuient sur des méthodes que dans n'importe quel autre domaine on qualifierait d'ententes, l'adjectif "illégale" rodant déjà dans les esprits. Certes, ce sont des états, mais chacun sait que derrière ces états, ce sont des groupes pétroliers qui agissent.

Il n'en est pas moins vrai que l'annonce, début décembre, d'une possible augmentation du super à la pompe ou du plein de la cuve à mazout (en parfaite synchronisation avec la présente petite vague de froid) n'a rien de sympa, et est suffisante pour faire différer des envies de changement de smartphone ou de renouvellement de téléviseur. Seuls les exploitants de gaz de schistes, qui ne sommeillent que d'un œil, voient dans cette tentative d'accord une raison d'esquisser un vaste sourire.    

RETOUR VERS TOUTES LES INFOS

Tag(s) : #L'info en temps réel

Partager cet article

Repost 0