Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

 

Il y a plus de 40 ans, au moins un constructeur célèbre soulignait déjà une anomalie…

"Canon F1" : seuls les photographes ou passionnés d'un âge certain et ainsi que les collectionneurs savent de quelle légende il est question. Mais avant d'être légendes, les produits furent tous des… produits, à gérer dans les points de vente avec adresse et pertinence. Ce qui, dans les lointaines années 70, n'était pas le cas. La preuve, cette publicité que Canon avait diffusé pour mettre en évidence le fait qu'un boîtier n'est qu'un point de départ. A partir duquel tout utilisateur devrait être invité à utiliser le reste d'une panoplie, à commencer par des optiques, pour exploiter au mieux son acquisition. Traduite en langage de commerce, cela voulait aussi dire qu'un boîtier (et son optique "de base") n'était rien d'autre qu'un tremplin pour enchaîner des ventes induites.

Quand la firme japonaise soulignait à l'attention du public, via des magazines de premier plan (ici, dans une revue leader du domaine de l'automobile) l'anomalie constituée par la faible diffusion d'objectifs complémentaires, elle faisait une part du travail que la distribution, alors essentiellement composée de spécialistes, n'assumait pas. Les années ont passé, et peu de choses ont changé. Pire, les rayons ne sont devenus que des échelles de prix en ligne droite, ornées de quelques signalétiques insignifiantes.

Un rayon n'est-il pas une machine à générer des tentations ? Demandez à votre traiteur ou pâtissier préféré ce qu'il en pense ? La distribution spécialisée a vu ses rangs s'éclaircir au cours des années récentes. Aujourd'hui, l'APN trébuche face au smartphone. Et certains ne cherchent pas davantage pour en conclure que tout est fichu, ou presque. Ne serions-nous pas face à un résultat auquel il fallait s'attendre ? Mais après tout, est-ce réellement grave ? La photo a toujours eu du mal à vendre ses accessoires. Ou plus exactement à bien vouloir se donner la peine de vendre au-delà de ce qui était pré-vendu. Il n'en va pas de même pour les téléphones intelligents qui, pour leur part, induisent des ventes d'accessoires à n'en plus finir. Quand on veut… 

RETOUR VERS TOUTES LES INFOS

Tag(s) : #- Photo et vidéo

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :