Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Document KELEREPUS (C)

Document KELEREPUS (C)

LES CONSOMMATEURS SONT SANS CESSE CONFRONTÉS  À DE NOMBREUSES ET TROMPEUSES APPROXIMATIONS DE VOCABULAIRE. UN PEU DE MAÎTRISE DES MOTS SERAIT SOUHAITABLE.

On ne compte plus les cas de remplacement du mot "téléviseur" par "télévision". Au comptoir du Café du Port, quand les conversations s'animent, ce n'est pas très grave. Dans des textes publiés par les médias, c'est plus ennuyeux. Détail, rétorqueront certains, qui se trompent ! L'usage correct du vocabulaire, notamment face au public, constitue la base d'une bonne compréhension, un fantasme dans le monde du numérique ou les termes pseudo anglais (et plus simplement de ceux qui se "la pètent" un tantinet, histoire d'avoir l'air affranchis) noient le public dans un océan d'interrogations, ce que nous constatons d'une manière quasi quotidienne dans les rayons.

Restons simples, et contentons-nous d'exemples concrets, pour souligner que téléviseur, l'appareil, et télévision, un domaine médiatique et de loisirs, ne sont pas permutables à l'envi. On peut dire d'une manière correcte que "ce client a acheté un téléviseur pour regarder la télévision". Serait-il dégourdi de dire qu'il a "acheté une télévision pour regarder le téléviseur ?"  Le regretté Pierre Tchernia faisait-il "du téléviseur" ou "de la télévision ?" Terminons par une référence plus champêtre. Le cultivateur va-t-il labourer ses champs avec son tracteur, ou avec sa traction ?

Un sujet sur lequel nous allons revenir...

RETOUR VERS TOUTES LES INFOS

Tag(s) : #L'info en temps réel, #- Les mots justes

Partager cet article

Repost 0