Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

- CANALSAT : UNE FIN HISTORIQUE MAIS STRATÉGIQUE. – CANAL ET SES : CONFLIT SUR FACTURES. – ORANGE S'IMMERGE DANS LA VR. – THX CHANGE DE MAINS. – FOULE D'AUTOMNE À HONG KONG. – DRONES : LA RÉGLEMENTATION SE DURCIT.

- La fin de CanalSat est annoncée ! Non, le bouquet ne va pas disparaître, mais changer de nom, probablement pour ne devenir que "Canal" tout court. C'est une évolution extrêmement symbolique qui, semble-t-il, était dans les projets depuis quelques temps. C'est le signe que l'outil par lequel cet opérateur avait initié sa diffusion, le satellite, n'est plus son seul vecteur de propagation. Canal devient accessible via presque tous les chemins possibles et leurs opérateurs : ADSL, fibre, etc.

- C'est la guerre ou presque entre SES (qui exploite les satellites Astra) et le groupe Canal, le conflit portant sur des factures non réglées par l'entreprise de télévision à l'opérateur de satellites. .

- Orange s'engage à son tour dans l'aventure de la réalité virtuelle, avec un casque baptisé VR1, qualifié d'universel, doté de ses propres écouteurs et compatible avec la majorité des smartphones (4,7 à 6 pouces). Cet instrument est lancé par l'opérateur au niveau européen.

- THX a été racheté par Razer, spécialiste des contenus pour jeux vidéo et loisirs interactifs. Créé par Georges Lucas en 1983, le THX est une sorte de mode d'exploitation du Dolby Surround selon des spécificités bien particulières, destiné à la reproduction d'effets spéciaux au cinéma en salles et à la maison.

- A Hong Kong, le "double salon" composé de l'Electronics Fair (36ème édition) et d'electronicAsia (20ème édition), cession d'automne, a attiré près de 94.000 visiteurs professionnels venus de 147 "pays et régions". La réalité virtuelle et les startup y étaient en vedettes.ème édition) et d'electronicAsia (20ème- A Hong Kong, le "double salon" composé de l'Electronics Fair (36

- Le ciel des drones plus sombre : à force de se livrer à de multiples audaces, les exploitants de drones, amateurs, mais surtout "d'autres catégories", ont provoqué l'inévitable. Une réglementation rigoureuse va être mise en place, sauf pour les appareils réellement amateurs (moins de 800 grammes). Ce qui va compliquer la tâche des utilisateurs équipant notamment leurs véhicules volants d'appareils photo ou de caméras professionnels. Immatriculation et permis de piloter sont dans les perspectives, et sans doute, pour financer tout cela, une petite taxe ou redevance.

RETOUR VERS TOUTES LES INFOS

 

Tag(s) : #L'info en temps réel

Partager cet article

Repost 0