Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Berlin : prudence de GfK sur le connecté.

DOMOTIQUE, SMART HOME, MAISON CONNECTÉE, ÉQUIPEMENTS INTELLIGENTS : QUELLE QUE SOIT L'APPELLATION, ET EN DÉPIT DE L’INTÉRÊT INDÉNIABLE PORTÉ PAR LES CONSOMMATEURS, DES DOUTES SUBSISTENT SUR LES PERSPECTIVES…

Au milieu d'un océan de présentations de réalité virtuelle, de téléviseurs 4K, OLED, larges, incurvés, d'objets connectés et autres merveilles d'un monde numérique qui s'épanouit, GfK, société allemande dont les études, statistiques et dossiers sont reconnus, s'est tout naturellement livrée à quelques exposés et observations. L'une d'elles concerne un sujet très en vogue, celui de la maison connectée et des équipements domestiques. Wolfgang Neubarth, qui suit ces développements chez GfK, confirme "qu'il y a un futur pour ce domaine, si celui-ci est correctement traité". 

Berlin : prudence de GfK sur le connecté.

Les équipements électroménagers, gros ou PEM, trop compliqués et trop chers...

Commodes et abordables

Il y a donc bien une petite réserve dans cette prophétie. L'analyste d'outre-Rhin relève que les consommateurs ne veulent pas de choses compliquées. Du facile à utiliser et à mettre en œuvre, avec un critère supplémentaire : le prix. Le plus souvent et dans les plus grandes proportions proposés dans les points de vente, "les équipements sont en général positionnés à des niveaux supérieurs de 50% à ceux des produits électriques conventionnels", précise en substance Natalia Andrievskaya. Les parts des équipements connectés dans les appareils domestiques restent assez modestes, de l'ordre de 3% du marché en Europe, 5% en Asie. Le progrès doit être au service de l'homme, et non l'inverse.

RETOUR VERS TOUTES LES INFOS

Tag(s) : #L'info en temps réel
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :