Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le papier tient bon, face au numérique...

LA PÉRIODE PRÉ-ÉLECTORALE QUI S'AMORCE MONTRE QUE LES VENTES EN "VOLUMES" SONT LOIN D'AVOIR FONDU SOUS LE SOLEIL DES CONTENUS NUMERIQUES...

La rentrée est là et ses effets aussi. La fin du mois d'août apporte son lot d'effets on ne peut plus classiques : orages, annonces enjouées sur le très traditionnel "moins cher pour les consommateurs", - cahiers, cartables...- et l'avalanche d'ouvrages sur la politique. Au nez et à la barbe des innombrables possibilités en ligne, le bon vieux bouquin reste une valeur hautement adoptée  pourquoi cela ? Il serait imprudent de ne pas porter une attention "attentive" à ce phénomène.

Le livre à l'opposé du tweet

En simple résumé, le livre cumule plusieurs atouts. Le premier est de permettre à celui qui s'exprime d'exposer presque sans limite ce qu'il estime avoir à dire ou écrire. De là, il devient  commentable à l'infini. C'est la plaque tournante de tous les talk-shows dont les participants habitués (qui finissent par devenir des vedettes) font un usage abondant. Et de surcroît, notez bien ce détail qui est certainement le plus essentiel de tous, le livre est défendu, dans le sens marketing du terme, par un éditeur qui, en toute logique, cherche à en optimiser les ventes. Bonne recette (et dans certains cas bonnes recettes) non ? 

RETOUR VERS TOUTES LES INFOS

Tag(s) : #L'info en temps réel, #- Eco-conjoncture
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :