Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Canal+ se met à l'heure de 2016. Enfin !

IL EN AURA FALLU DU TEMPS POUR QUE L’OPÉRATEUR D'ISSY-LES-MOULINEAUX COMPRENNE QUE DES PRIX COMPÉTITIFS ET DU NON-ENGAGEMENT SONT INDISPENSABLES POUR TOUTE OFFRE DE SERVICE, SERAIT-ELLE DE TÉLÉVISION... UNE INFO DE TÉLÉ SATELLITE NUMÉRIQUE...

Notre confrère, l'excellent site Télé Satellite Numérique, signale que dès le mois de septembre, la chaîne cryptée devrait annoncer des tarifs plus doux et surtout, le non-engagement. Une initiative dictée par la logique concurrentielle la plus élémentaire, mais pas seulement. Nous avions depuis longtemps déjà attiré l'attention sur le fait que la souplesse, compte tenu de l'évolution des "moeurs" en matière d'abonnements à des contenus, était indispensable. La télévision, et l'arrivée de compétiteurs, n'est en effet pas le seul point qui a rendu cette stratégie incontournable. En matière d'abonnements, les consommateurs n'en sont plus à leurs premiers pas. 

La téléphonie mobile révélatrice

C'est dans le domaine du téléphone que la transition s'est soudain manifestée. Et de quelle manière ! Sitôt arrivé un 4ème opérateur (Free) avec des tarifs totalement nouveaux, une vague colossale de changements dont tout le monde se souvient a été observée, les consommateurs ayant dans ce stunami bien signifié que, désormais, le fil à la patte, c'est non !

Dire que pour tout utilisateur, Canal a changé est un truisme. De l'unique chaîne décomplexée née dans l'archaïque France des trois canaux à l'orée des années 80, à un acteur parmi des centaines d'autres accessibles par diverses voies et techniques, que d'eau a pu passer sous le pont de Boulogne. Le téléspectateur est devenu un zappeur picoreur. Lui proposer de s'abonner pour un an est un concept dépassé, et surtout, c'est une manière très efficace de se priver de clients qui pourraient venir occasionnellement, pour voir, au risque de se laisser séduire, et de ne plus... se désabonner, tranquilles à l'idée qu'il leur est possible de dire stop à tout moment.

Et si Canalsat en arrivait aux mêmes conclusions ?

Depuis fort longtemps, "on" évoque autour de Canal+ et de son bouquet Canalsat, des désabonnements en nombre. Canalsat fut à ses débuts le moyen le plus moderne, et pendant un temps unique, d'accéder à une multiplicité de chaînes. Là aussi, le contexte n'est plus en rien comparable. L'offre se confond, dans l'esprit de bien des consommateurs, avec les offres via les formules triple ou quadruple plays, que toute box est capable de servir, avec, sans supplément, bien plus de chaînes TV que la TNT. Canalsat n'a cependant prix dans ce contexte aucun virage réellement décisif. Est-il encore temps ? Ou est-ce comme pour ces trains de nuit, qui ne se justifient plus. Entre le TGV et EasyJet, Paris-Marseille en trois heures, Paris-Nice ou Paris-Toulouse en 70 minutes, la voiture couchette ne se justifie plus. Comment ne pas imaginer qu'avec un triple-play de base et un Netflix, de nombreux amateurs se considèrent comme satisfaits ?   

Lire cette information sur le site Télé-Satellite-Numérique

RETOUR VERS TOUTES LES INFOS

Tag(s) : #L'info en temps réel, #- C'est un avis

Partager cet article

Repost 0