Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Apple : Roquefort en danger ?

LA DOULOUREUSE DE 13 MILLIARDS D'EUROS PRÉSENTÉE AU SERVICE COMPTABILITÉ D'APPLE N'EST PAS TRÈS APPRÉCIÉE OUTRE-ATLANTIQUE...

Est-ce réellement une initiative pertinente que d'avoir demandé à Apple de reverser 13 milliards d'euros d'impôts à l'Irlande ? Pas si sûr. Certes, la fiscalité se doit, en principe, d'être équitable, juste, transparente... Mais la compétition entre pays, les accords spécifiques, les "négos" et autres avatars infirmant la ou plutôt les règles sont innombrables. L'Italie ou la Suède doivent-elles demander aux entreprises venues dans certaines de nos zones d'activités qu'elles reversent les 10 années de non-imposition aux taxes locales dont certaines ont bénéficié, en échange de la création d'emplois ? L'Irlande n'avait sans doute pas signé ses accords avec Apple (il y a fort longtemps) sous la menace des armes. Imaginer que la négociation et les accords avec des services fiscaux puissent devenir impossibles revient à vouloir changer le monde, ce qui n'est pas pour demain.  

La mauvaise réputation

En ce qui concerne l'affaire dont la firme de Cupertino est l'objet, outre son aspect spectaculaire, le moins que l'on puisse en dire est qu'elle tombe mal et au mauvais moment. Vu du sol américain, elle ne fait qu'intervenir à la suite de quelques autres visant des entités de la nouvelle économie, et il n'est pas difficile pour des acteurs économique et politiques du pays de l'Oncle Tom d'y dénonccer un acharnement de l'Europe envers tout ce qui est américian. Or, les USA n'ont jamais fait preuve de clémence dans ce genre de situation, préférent rendre coup pour coup, sur petit brin de protectionnisme. On se rappelle, dans ce sens, ce qui était arrivé aux fromages de nos contrées, sous couvert de normes et dispositifs supposés protéger la santé des consommateurs. Le Roquefort, ou l'Edam, peuvent-ils découvrir que quelques bactéries qui en génèrent la saveur sont indésirables sur le sol de nos cousins d'Amérique ? 

Le mauvais moment ? Sans doute, car, en pleine campagne électorale, et avec un sentiment de retour à une Amérique "américaine d'abord" qui se développe, il ne faut pas grand chose pour convaincre le plus grand nombre de la réalité d'une thèse sur le possible acharnement que certains dénoncent déjà. De plus, le géant de l'Amérique du nord tente de contrer deux grandes régions du monde susceptibles de contester sa suprématie : la Chine et le Vieux Continent. Or, ce dernier voit son union économique et politique se lézarder un peu plus chaque jour. 

RETOUR VERS TOUTES LES INFOS    

Tag(s) : #L'info en temps réel, #- Eco-conjoncture

Partager cet article

Repost 0