Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les contenus télévisuels ne sont pas à la hauteur du matériel et des services dans lesquels investissent les clients.

DE L'INFORMATION AUX COUVERTURES D’ÉVÉNEMENTS SPORTIFS EN PASSANT PAR LES INNOMBRABLES DIFFUSIONS ET REDIFFUSIONS MULTI-RÉPÉTITIVES, ON NE PEUT PAS CONSIDÉRER QUE TOUT SOIT FAIT AFIN DE MOTIVER LES CONSOMMATEURS POUR L'OPTIMISATION DE LEUR MATÉRIEL.

Il y a quelques jours, un grand quotidien s'interrogeait : "Reed Hastings (patron de Netflix) veut-il tuer la télévision ? ". Que chacun soit rassuré. Cet entrepreneur ambitieux n'a rien d'un assassin en chaînes (de TV). La télévision réussira très bien à se tuer toute seule. Le week-end qui vient de se terminer en est un parfait présage. Certes, tout le monde joue le jeu de l'Euro. Mais à un tel point que cela devient l'indigestion. Entre les interminables analyses et sur-analyses de mille et un consultants, les scoop comme "les bleus vont arriver à leur hôtel", suivi de "les bleus arrivent à leur hôtel", précédant "les bleus sont arrivés à leur hôtel", et enrichi de "à votre avis, que vont-ils faire maintenant qu'ils sont à leur hôtel ?", l'actualité s'est résumée à cette overdose, les tribulations d'un certain Martinez et deux ou trois sujets sans doute estimés secondaires, notamment sur les chaînes d'information continue.Voilà qui semble rapporter tout ce qui se passe dans le monde !

Mais sur ce seul plan sportif, rappelons-nous que les meilleures audiences pour les finales de Coupes du Monde n'ont atteint "qu'une" vingtaine de millions de spectateurs devant leurs écrans. C'est bien, mais dans un pays de 65 millions d'âmes, il en reste plus de 40 millions qui ont fait autre chose, fraction majoritaire. A part la couverture assez minimaliste de France Télévisions des 24 Heures du Mans, il fallait un coup de chance du calibre d'un coup gagnant à l'Euromillion pour rencontrer la moindre allusion à cette épreuve mondialement connue, dépassant largement le cercle des seuls (et cependant nombreux) amateurs de sports mécaniques. La Formule 1, cannibalisée par le Groupe Canal, sombre doucement dans l'indifférence générale (est-ce une bonne idée de céder les droits d'un tel domaine à des chaînes payantes ?), seuls les amateurs ayant eu l'idée judicieuse de s'offrir un décodeur satellite "free to air" ayant pu suivre les bolides lancés à plus de 300 km/h dans les rues, par endroits presque ruelles, de Bakou (Azerbaïdjan), acte du championnat diffusé en clair sur RTL Allemagne.

Entre la concurrence de chaînes qui, au lieu de se différencier, se marquent à la culotte, les contraintes liées aux droits de diffusion, et les réalités économiques contraignant à ne faire que le moins possible de vraie télé originale, la réaction des consommateurs apparaît fort logique. Las de zapper sans trouver quoi regarder (y compris sur la télé de rattrapage où le menu est finalement assez sommaire), ils finissent par aller vers des sources pas plus chères (voire moins) que la télé payante, auxquelles ils peuvent puiser dans un choix plus vaste, à tout moment. Si Netflix n'a pas encore conquis des foules considérables sur notre sol, lui et ses concurrents d'outre-Atlantique ont fait reculer les formules classiques de TV payantes, au point désormais de les dominer tout en alimentant une vague impressionnante de désabonnements. Quand la clientèle aura bien perçu l'existence de ce type d'offre (ce qui n'est pas encore le cas sur notre territoire), il y a fort à parier que les tendances s'inscriront dans le sens du vent venu de l'ouest.

Si l'industrie et la distribution multiplient leurs efforts pour alimenter une offre largement pourvue en arguments, il est permis d'estimer que face à cela, le monde des contenus ne joue pas le jeu, préférant se complaire dans ses modestes compétions internes.Une bien petite cuisine, dans de bien petites casseroles, doublée d'un irrespect profond envers les clients des rayons et points de vente ayant consacré un budget conséquent à l'acquisition d'un écran d'aujourd'hui.

RETOUR VERS TOUTES LES INFOS

Tag(s) : #L'info en temps réel, #- TV-Radios-Medias-Net

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :