Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Euro 2016 : une compétition qui laissera des trashs (dans les mémoires).

LE SPORT EST L'UNE DES CLÉS DE VOÛTE DE LA TÉLÉVISION FACE AUX PLATES-FORMES ET AUTRES FORMULES EN ACCÈS PERMANENT. PUISSENT LES MÉDIAS ÉVITER DE TUER CETTE POULE AUX ŒUFS D'OR....

Il y a le sport et ce qui colle au sport, via les médias. Le début de l'Euro 2016 restera marqué par des faits que les circonstances particulières de la période mêlent à d'autres visions totalement extra-sportives. Les échauffourées entre hordes de hooligans semblent s'être confondues avec une atmosphère angoissante liée au terrorisme (l'état d'urgence consolidant cette sensation) et des conflits sociaux eux-aussi sur-dramatisés par l'irruption des casseurs. Les grandes compétitions sont de surcroît médiatiquement ficelées par les droits qui empêchent les chaînes non contractantes de se concentrer sur les faits exclusivement sportifs autrement que par des commentaires à n'en plus finir. Comment les blâmer de faire feu de tout bois ? Un ballon crevé, des maillots déchirés, des pelouses qui défaillent constituent le petit côté de ces rubriques annexes, ou la sécurité dans les "fans zones" et le filtrage à l'entrée des stades reprend vite une place considérable dans l'esprit du public.

Le sport tout entier, et pas seulement le foot, est médiatiquement contaminé par ces éléments annexes. Le Tour de France qui va bientôt s'élancer soulève des inquiétudes liées au terrorisme, et le gâteau des médias, le dopage, se hissera sans soute très vite au plus haut de la hiérarchie des petites chroniques de ceux qui n'ont rien d'autre à dire. Dopage qui déjà plane sur les prochains JO.

Comme nous l'avons souvent rappelé au cours des années récentes, tout ce qui est diffusé en direct est très vite dévalué quand l'événement s'achève. Ce qui donne à la télévision un rôle irremplaçable, celui de montrer en temps réel. C'est le cas d'une rencontre sportive. A son terme, le résultat étant connu et révélé par tous les médias, l'attractivité s'effondre. Regarder en différé n'a plus alors d'intérêt que pour les passionnés et adeptes du voir et revoir. La presque totalité des spectateurs préfère très naturellement vivre l'épreuve au moment où elle se déroule. C'est vrai pour une rencontre de football, la montée d'un col du Tour de France, une course auto ou moto... Encore faut-il que l'attrait ces spectacles ne soit pas altéré par ces éventuels faits divers annexes qui gâchent le spectacle.

RETOUR VERS TOUTES LES INFOS

Tag(s) : #L'info en temps réel, #- TV-Radios-Medias-Net

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :