Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Voir tous les plans nets...
Voir tous les plans nets...

REVOILÀ NOTRE VIEILLE OBSESSION, CELLE QUI FAIT HURLER LES PHOTOGRAPHES AUTHENTIQUES, MAIS SOULÈVE AUSSI UNE SÉRIEUSE RÉFLEXION DANS D'AUTRES ESPRITS.

Eliminons sans plus tarder -et sans trop nous étendre- les doutes qui pourraient naître dans certains esprits à propos de nos connaissances relatives à quelques notions de physique fondamentale. La photographie repose sur des principes d'optique intangibles, ce qui se traduit par cette réalité : il n'est pas commode de s'affranchir des effets de la profondeur de champ. En résumant d'une manière caricaturale, soit un document est net au premier plan, puis du flou, soit le net est sur ce qui est à distance, le premier plan devenant flou. Unique parade pour partiellement réduire cet effet avec un équipement assez simple : disposer d'assez de lumière pour pouvoir "diaphragmer à mort"…

Toutefois, ces notions rigoureuses sont quelque peu battues en brèche depuis l'introduction dans les appareils numériques de logiciels qui corrigent tout ce qui peut l'être, des "petits Photoshop" comme les baptisent professionnels et amateurs éclairés, qui préfèrent d'ailleurs bien souvent utiliser des fichiers RAW, supposés être des fichiers d'images "pur jus" ou plus exactement "brutes de capteur". Au diable, les idées reçues et les règles qu'il ne faudrait pas transgresser, même si la technique vient y mettre son grain de sel.

En se popularisant, notamment grâce aux smartphones, mais aussi et surtout avec des APN aux aptitudes de plus en plus sans limite, la prise de vue tend à se rapprocher des sensations visuelles les plus naturelles que ressentent les individus. Lesquels "voient" (s'ils ont une vue correcte) des scènes nettes partout, de près, de loin, entre les deux. Ce qui naturellement est faux, mais résulte des performances extraordinaires d'un équipement ultra-répandu : l'œil. Celui-ci sait "accommoder" ce qu'il voit bien assez vite pour que l'individu ne se rende pas compte du travail optique opéré.

Alors, quitte à tricher, pourquoi ne pas proposer sur un grand nombre de produits, APN ou smartphones, des fonctions qui pourraient se baptiser "tout net" (ou "full net" pour ceux qui préfèrent le Shakespearo-marketing). Selon nos constatations, cela rendrait service et séduirait bien des clients qui déplorent qu'une photo soit "ratée", quand au loin, les bateaux sur l'eau sont piqués à souhaits, mais les enfants au premier plan flous "de chez flou". Sauf erreur (nous rectifierons si besoin est), un tel perfectionnement ne figure pas dans les offres d'aujourd'hui. Et il faut être professionnel ou amateur bien éclairé, si possible bien équipé, et doté d'un certain savoir-faire pour contrer ce qui, "objectivement", n'est pas si simple à contourner. Perfectionnement ? Oui, dans le sens où il n'est question de rien d'autre que d'apporter à l'utilisateur ce qu'il perçoit (ou semble percevoir) d'une manière naturelle. C'est à la machine de s'adapter à l'homme, et non l'inverse...

RETOUR A TOUTES LES INFOS

Tag(s) : #L'info en temps réel, #- Photo et vidéo
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :