Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

TNT HD : LA"DROLE" DE PRESSION !

"LE MENSONGE NAÎT SOUVENT DES VÉRITÉS DONT ON ABUSE !" TENTER DE FAIRE CROIRE AUX CLIENTS QU'UNE PROPORTION ÉNORME DU PARC DE TÉLÉVISEURS EST OBSOLÈTE EST UNE ATTITUDE PÉRILLEUSE…

Les chiffres (si rares par ailleurs sur le sujet, nous en reparlons bientôt) le démontrent : le segment des téléviseurs aligne des scores rondelets en volumes depuis quelques semaines. Tant mieux, sans doute ! Les ventes sur l'ensemble des produits numériques ayant une telle tendance à la déprime qu'un peu d'oxygène n'est pas à rejeter. Néanmoins, il convient de prendre un peu de recul et de considérer la manière dont cette euphorie s'est déclenchée.

En additionnant les ventes réalisées depuis 7 ans, (donc en excluant celles de 2008, année de l'obligatoire compatibilité HD de tous les produits TV vendus), au moins 40 millions d'appareils parfaitement adaptés à la HD sont entrés dans les ménages français, dont le nombre est estimé (INSEE) à environ 36 millions. Statistiquement, tout le monde est donc "servi". Mais comme il faut tenir compte du multi-équipement et des ménages les moins favorisés qui ne se sont peut être contentés que d'un adaptateur "vieille norme", il y avait jusqu'à ces derniers temps et d'une manière incontestable quelques millions de téléviseurs ou d'adaptateurs à vendre au public. De là à affoler tout le monde ou presque…!

D'ailleurs, les estimations plutôt "officielles" étaient en début d'année de l'ordre de 5 millions, chiffre qui est, par une magie qui nous échappe, devenu 10 millions dans les PLV de certaines enseignes et les dossiers de quelques médias. La réalité est plus simple : on ne connaît pas ce chiffre, car s'il est assez facile de dénombrer les équipements qui entrent dans les foyers, il est en revanche bien moins commode de compter ceux qui en sortent, d'autant que certains ne passent pas directement du salon au recyclage. Certains font un petit tour par la maison de campagne, d'autres sont mis aux oubliettes dans un coin de cave...

Dans une ambiance de stress montée un peu comme une mayonnaise, le consommateur entend ainsi beaucoup parler de son récepteur, mais un peu moins (euphémisme) du fait que le changement de ce 5 avril 2016 concerne la réception terrestre, par antenne "râteau", alors que les adeptes de l'ADSL via de la box ou du satellite ne sont pas dans une situation comparable, les opérateurs de satellite, Astra et Fransat, ayant pour leur part informé avec précision leurs clientèles.

Alors, comment dire ? N'aurait-on pas un peu chargé la barque d'angoissantes perspectives, avec de fréquentes évocations de l'écran noir ? Comme cela a souvent été le cas, les arguments pour doper les ventes sont adroitement superposés, ce qui se défend. Ainsi, l'Euro 2016 s'accole au passage de la TNT à la HD pour nourrir les motivations à l'endroit de nouvelles télés. Nous sommes toutefois dans un fort grand écart, avec de la HD d'une part (et non du "Full HD", ou correctement exprimé, du HD1080p, que quelques gazettes ont promis par erreur), et d'autre part déjà la perspective de voir dès le mois de juin quelques rencontres en 4K (mais pas via la TNT bien entendu).

Loin de vouloir applaudir à ce qui est bien ou de décider de ce qui serait mal, ce petit bout de réflexion à pour objectif d'imaginer ce qui peut surgir maintenant ou plus tard dans l'esprit un chaland profane, qui s'aperçoit que le désastre annoncé était moins cataclysmique qu'il semblait l'être. On m'aurait menti ? Pas tout à fait. On a simplement laissé s'installer un doute, une inquiétude. Or, comme le rappelle la publicité "officielle" pour la TNT-HD, un adapteuteur à 25 euros suffit à sauver toutes les situations. Un client averti en vaut deux, et sachant ce qu'il doit savoir, ceux qui auront cédé à une frayeur un peu exagérée seront peut-être deux fois plus nombreux à ne pas se faire prendre une autre fois.

Pour ce qui concerne les ventes proprement dites, les illusions sont aussi à éviter. Les cessions "en plus" de ce début 2016 sont inéluctablement soit du rattrapage, suite aux creux de vagues récents, soit de l'anticipation. Depuis la crête de 2011-2012 avec le basculement au tout numérique, nul ne peut d'ailleurs et avec assurance situer le niveau "normal" d'un marché annuel du petit écran. Les planifications ne sont donc toutes que de fragiles approches.

Il reste que ce passage total à la HD a pour DVSM un parfum insolite. Nous avons encore en mémoire la préparation de cette TNT, et l'étonnement manifesté par Daniel Boudet de Montplaisir, qui avait repris auprès des services du Premier Ministre le dossier de la TNT (auparavant géré par Michel Boyon) quand nous l'avions interrogé sur la prise en compte ou non de la haute définition. Alors que la HD commençait à frétiller aux quatre coins du monde, on en voyait en haut lieu ni l'utilité, ni la perspective. On ne prenait d'ailleurs même pas en compte le passage au format 16/9 dans les directions de plusieurs des 14 chaînes du lancement.

RETOUR A TOUTES LES INFOS

Tag(s) : #L'info en temps réel, #- Téléviseurs-écrans-vidéo

Partager cet article

Repost 0