Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Domotique et maison connectée… Un peu d'ordre, S.V.P. !

C'EST PARTI ! ET MÊME PARTI DANS TOUS LES SENS ! OBJETS, SYSTÈMES, SERVICES… TOUT FOISONNE, MAIS RIEN DE COMMUNIQUE RÉELLEMENT AVEC RIEN… JUSTE CE QU'IL NE FALLAIT PAS FAIRE! DES PROFESSIONNELS METTENT LE DOIGT SUR UNE RÉALITÉ…

A chaque innovation majeure, sa phase de jeunesse. Celle du tout connecté vit la sienne. Elle était prévisible, et elle a été précédée de son équivalence dans de nombreux domaines. Par exemple, au cœur du 19ème siècle, aux Etats Unis d'Amérique, quand se sont développés les chemins de fer, on a fini par dénombrer plusieurs milliers de compagnies qui avaient toutes opté pour leurs écartements, leurs modes d'attelage, leurs signalisations, leurs règles de circulation, leurs principes de traction… A tel point qu'est arrivée la phase inévitable de standardisation, et donc, de réglementation.

Les OS ne suffisent pas

Dans la maison connectée, la domotique et tout ce qui est susceptible d'aller avec tout, le même genre de pagaille commence à apparaître. Il ne suffit pas d'être Wi-Fi, Bluetooth, Android ou iOS pour se croire universel. Pour être efficaces, ou même seulement exploitables, il faut que les équipements soient plongés dans une efficace interopérabilité. Que les systèmes des uns puissent communiquer, comprendre et agir avec les systèmes des autres. C'est sur ce point sensible qu'insiste Jean-Pierre Viannay, directeur du développement, des partenariats et des relations extérieures chez Legrand, dans le n°74 de la revue Carnets de chantiers (publié par l'enseigne professionnelle PointP, du groupe Saint-Gobain). "L'interopérabilité doit être cross-fabricants mais aussi cross-industries" affirme-t-il, mentionnant non seulement la domotique, mais aussi l'audio-vidéo, l'électroménager, les équipements électriques et même… l'automobile.

Risques cachés

Toutefois, dans plus attendre, ce média soulève aussi au bon moment, en quelque sorte avant que les choses soient lancées, certains risques. Les passerelles et interopérabilités indispensables risquent d'être aussi des sortes de passoires bien peu hermétiques pour les données qui vont être concernées, le danger pouvant au mieux se situer dans une compilation des habitudes à but commercial, au pire de véritables atteintes à la vie privée ou des dérives délictuelles. Si un individu réussit à savoir qu'un utilisateur règle la température de son logement à un simple niveau hors gel, il peut en déduire que le foyer sera inoccupé durant un temps suffisant pour s'y introduire. Il y aura à court terme un travail de sécurisation à ajouter à celui du développement des règles -qui deviendront des normes- d'interopérabilité.

Gadgets : non, merci...

En outre, dans la même interview, l'intervenant de l'équipementier en électricité met en garde contre une euphorie un peu explosive mais sans finalité concrète. "Il ne s'agit pas de connecter pour connecter les produits. Il faut donner du sens, créer de nouveaux services et ne pas tomber dans la gadgetisation." Il n'est pas difficile de rapprocher cette remarque de ce que l'on observe avec les dispositifs de surveillance ou de simulation de présence, qui n'inquiètent que les individus honnêtes n'ayant aucune intention d'aller visiter des pavillons de banlieue pour y chiper quelques biens. Les voleurs, les vrais, savent qu'en toute circonstance, il faudra au moins un bon quart d'heure pour que vienne la police, soit largement assez pour collecter un copieux butin. La simulation de présence avec de la lumière est pour sa part appuyée sur les romans façon Agatha Christie, où l'ombre de la nuit ajoute son piment au suspense. Les voleurs agissent de jour et savent fort bien surveiller pour savoir quand les habitants quittent leur logement.

Le souci à propos des données apporte de quoi mieux comprendre la résistance manifestée par Apple face au FBI dans l'affaire du déverrouillage d'un iPhone. Dommage que la courte vue à propos du terrorisme -naturellement primordiale- occulte des aspects tout aussi essentiels, qui d'ailleurs, peuvent aussi dans l'avenir servir ce même terrorisme.

RETOUR A TOUTES LES INFOS

Tag(s) : #L'info en temps réel
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :