Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les applis, ce n'est pas pour tout le monde, loin s'en faut...!

LES SOUS-UTILISATEURS DU NUMÉRIQUE RESTENT ULTRA MAJORITAIRES.

A voir ce que l'on voit, à entendre ce que l'on entend, on finirait par penser ce qu'il ne faut sans doute pas penser. Par exemple : tous les individus ou presque ont des smartphones. Mais à vrai dire, pas tout à fait. Il y a encore du téléphone mobile classique dans pas mal de poches. Toutefois, avec l'ordinateur, les smartphones et les tablettes, la panoplie de connexion est au top. Il n'en reste pas moins que les usages les plus répandus se concentrent dans des domaines dont on a vite fait le tour. Le côté explosif des phénomènes de comportements numérique est d'ailleurs largement mis en exergue par les mesures d'audience. La télévision vit sur ce plan une période de transition (pour ne pas dire bien davantage) et pour les candidats à l'investissement publicitaire, il est nécessaire de pister les voies les plus porteuses. Si les données communiquées à cet effet sont pertinentes et si certains savent avec talent les faire mousser, d'autres incitent à une attitude plus… mesurée, c'est le cas de le dire. Le magazine Challenge a mis récemment en évidence une statistique très différente et révélatrice, selon laquelle environ 6,5 propriétaires de smartphones sur 10 ne téléchargent aucune application. On savait déjà qu'une proportion microscopique des applications mises à disposition sur les "stores" des principaux OS recueille la quasi totalité des recettes en la matière. Phénomène, oui, mais parallèlement, les foules avancent avec modération. Il faut sans doute laisser le temps au temps.

RETOUR A TOUTES LES INFOS

Tag(s) : #- Repères et chiffres
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :