Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Objets connectés, ne nous emballons pas !

Las Vegas est dans un désert, lieu où les mirages ne manquent pas.

Les médias bien de chez nous ont multiplié les reportages sur les jeunes pousses françaises partie vers l'Ouest, armées d'un esprit conquérant qui les honore. Ils les ont trouvées géniales, décrivant leur succès comme inéluctable ou presque. Mouais… Sans vouloir jouer la partition du rabat-joie, quelques observations. D'abord, elles sont 180, ou 190, enfin dans ces eaux-là, à avoir fait le voyage. Combien seront encore dans la course dans quelques années (ou quelques… saisons) ? Leurs idées et leurs innovations sont "françaises" ! Mais sont-elles vendables ? Pour certaines qui n'ont pas échappé à notre observation, la réponse est catégoriquement non. D'autres, on verra. Il convient toutefois d'avoir à l'esprit quelques grands principes. Ce sont les individus, avec des aptitudes multiples (vision de la structure, du financement et de la croissance de l'entreprise, vision des marchés, etc.) qui créent les réussites. Steve Jobs, Bill Gates, Akio Morita, Richard Branson, Paul Dubrule et Gérard Pélisson, André Citroën…, autant d'exemples qui confirment cette réalité.

Par ailleurs, si les médias français ont beaucoup vu ces jeunes entreprises, les médias d'outre-Atlantique n'ont en revanche accordé qu'une place correcte à l'Internet des objets, mais sans plus. L'automobile, le 4K, l'électroménager (on a les dérives qu'on peut) ont figuré en position forte, tandis que les drones ont particulièrement retenu l'attention, et parfois les souffle des observateurs et visiteurs. Avec parmi les produits ceux de Parrot, qui n'est plus une start-up, mais qui passe de la simple et chaude réussite au succès planétaire, non pas parce qu'elle est française, mais sous l'effet de l'inspiration de son patron fondateur Henri Seydoux.

Tag(s) : #L'info en temps réel

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :