Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Alain Rosaz, Ficime
Alain Rosaz, Ficime

>>> L'organisation professionnelle brosse un état des lieux pour le début d'année.

La FICIME* articule son rapport de début d'année autour d'un reprise attendue en 2016 pour l’activité liée à l’investissement grâce à la loi Macron et à la bonne résistance de l’activité liée à la consommation depuis le second semestre 2015 et en 2016.

Les chiffres de 2015 :

ACTIVITE LIEE A L’INVESTISSEMENT : -7,1 %

Conformément à nos prévisions, le recul d’activité a été de 7,1% dans les secteurs liés à l’investissement, mécanique et électronique professionnel, atténué en deuxième partie d’année (- 1,8%). Ce recul est principalement lié :

- aux matériels de BTP et de manutention (-12,3%) en raison de restrictions budgétaires et

d’absence de grands projets.

- aux moteurs (-16,2%) après un effet d’aubaine en 2014 porté par l’application de nouvelles

normes.

- à l’outillage électroportatif et espace vert professionnel (-0,1%), marqués par les difficultés

persistantes dans le bâtiment qui représente 60% de l’activité.

En revanche,

- dans les machines d’emballage, l'année 2015 est en ligne avec les prévisions (+2%).

- dans l’électronique professionnelle, on observe une stabilisation (+0,4%) après une forte baisse en 2014.

ACTIVITE LIEE A LA CONSOMMATION: +2,2%

La relative résistance de la consommation dans une économie française peu porteuse profite à certains adhérents de la Ficime liés à ce secteur B to B to C. (+2,3% sur l’année dont +6,7% au second semestre) :

- grossistes informatiques : +8,3 %

- électronique grand public : -0,8% mais +5,4% au deuxième semestre, notamment grâce au

développement de la connectivité

- outillage électroportatif et espace vert pour les consommateurs : -1,3%

Prévisions pour le 1er semestre 2016 :

ACTIVITE LIEE A L’INVESTISSEMENT : +9 %

Pour le premier semestre 2016, les adhérents de la Ficime appartenant aux secteurs liés à

l’investissement prévoient une hausse d’activité globale d’environ 9% :

- matériel de BTP et de manutention : + 19% (effet volet suramortissement de la loi Macron)

- machines d’emballage et de process : +3%.

- outillage électroportatif professionnel : +2%.

Mais :

- moteurs industriels : -2%

- électronique professionnelle : -3%

Alain Rosaz (photo), Président de la FICIME, souligne que "nos adhérents sont favorables à la prolongation de ce dispositif de suramortissement, et à son extension à d’autres secteurs, pour éviter un arrêt brutal des commandes liées à l’absence de reprise de l’activité économique nécessaire aux investissements."

ACTIVITE LIEE A LA CONSOMMATION : +3%

Pour le premier semestre 2016, les acteurs du secteur anticipent une poursuite et même une légère accélération de la croissance (+3%)

- électronique grand public : +1%, portée par l’innovation

- grossistes informatiques : +7%

- outillage électroportatif et espace vert pour les consommateurs : +2%

*FEDERATION DES ENTREPRISES INTERNATIONALES DE LA MECANIQUE ET DE L’ELECTRONIQUE. Avec plus de 40 milliards d’euros de chiffre d’affaires, 400.000 emplois directs, indirects et induits, la Ficime intervient dans deux grands domaines : la Mécanique et les Produits Electriques et Electroniques. Elle représente les deux grands aspects de l’économie française : le secteur lié à l’investissement pour un tiers de son activité et le secteur lié à la consommation pour les deux tiers.

Tag(s) : #L'info en temps réel, #- Repères et chiffres

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :