Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Au bout du compte, pourquoi Microsoft a-t-il racheté l'activité mobile de Nokia ?

Pour faire avancer un schmilblick, mais lequel ?

Sans aller jusqu'à l'insolente question énoncée par un vieux copain de comptoir à la voix chaude et rocailleuse : "c'était quoi, c'te magouille ?", il est intéressant de s'interroger à propos de l'initiative de l'inventeur de Windows. Ayant raté l'entrée dans le monde de la mobilité, la firme de Redmond pensait (et plus probablement Steve Ballmer, son patron d'alors et un entourage ne prenant surtout pas le risque de le contredire) rattraper le temps perdu en s'offrant clés en mains une marque et son contenu. En Finlande, un industriel pionnier dans le mobile ayant pour sa part raté la transition entre l'ère du téléphone mobile et celle du smartphone se sentait, chiffres en mains, sur une pente dangereusement savonneuse. Comme l'imagine encore ce pote âgé déjà cité, qui n'en est plus à une invention stupide, un des responsables de la firme a peut-être, entre deux bouchées de renne fumé, laissé s'échapper cette suggestion aussi irréaliste qu'improbable : "faudrait-qu'on trouve un pigeon qui rachète le tout". Oui, mais qui, où...?

Sans pouvoir garantir l'exactitude historique absolue de cet épisode, force est de constater que Microsoft a racheté la téléphonie mobile de Nokia. Et a vite ôté la marque… Nokia pour la remplacer par la sienne.

Dans son ultime effort avant la cession pour recoller à la réalité de l'offre, la firme du Pays du Père Noël, consciente de l'importance de la prise de vue photo et vidéo dans les smartphones, avait réussi un coup (trop tard) de maître avec sa famille Lumia. Hélas, avec une erreur marketing qu'un élève de première année dans cette discipline de commettrait pas : habiller ce haut de gamme d'une robe colorée plastique jaune ou bleue (ou trouge, ou blanche…), nuances usuellement plutôt réservées aux seaux des techniciens de surface nettoyant les sols. Est-ce dans un esprit de cohérence ? Les prochains smartphones de Microsoft ne seront plus baptisés Lumia, mais… Surface ! Cohérence avec les tablettes, bien entendu, et pas avec notre quasi vaseuse allusion à une esthétique qui n'avait aucune chance de s'inscrire en compétition directe avec quelque iPhone ou Galaxy.

Ah ! Et la question initiale, au fait ! Pourquoi tout ça ? Pourquoi Microsoft n'a-t-il pas simplifié sa stratégie en faisant directement sous-traiter chez des industriels d'Asie de beaux et luxueux smartphones, qui auraient pu être immédiatement siglés Surface ? Allez savoir… Il y a peut-être des raisons non dévoilées…

Tag(s) : #L'info en temps réel, #- C'est un avis
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :