Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

L'automatisme se multiplie à fond les caisses !

Comme les gardiens de phares, les caissières seront remplacées par l'automatisme.

Progrès ou pas progrès ? La réponse est différente, selon que la personne interrogée vit de ce métier ou qu'elle fait la queue dans une file qui n'avance pas, alors qu'il est déjà si tard !

Ce n’est pas un scoop. Il y a déjà plusieurs années que l’automatisation des caisses frappe à la porte de la distribution. Elle a d’ailleurs fait ses premiers pas avec les caisses automatiques pour un faible nombre d'articles peu encombrants (les fameuses "caisses panier")et les équipements exploitant des scanners à main. Mais elle restait quand même nettement minoritaire. Auchan, dans sa nouvelle implantation aux Saisons de Meaux (77) a cette fois-ci franchi un pas nettement plus décisif, en rendant l’automatisme majoritaire au niveau alimentaire (niveau bas). Entre caisses automatiques et systèmes à scanners, une nouvelle famille prend place en rangs serrés sous l’intitulé "caisses express", avec tapis, tunnel etc. Un modèle de ce type était installé au magasin Auchan du centre Aéroville (95, à côté de l'aéroport de Roissy CDG). Dans cette configuration, désormais luxueusement habillée (voir photo), le client scanne ses produits, les dépose sur le tapis et règle ses achats à ce niveau. Puis il rejoint ses produits rangés automatiquement d'un côté, le client suivant pouvant sans attendre scanner à son tour ses achats, aiguillés de l'autre côté de la sortie de caisse.

Selon les intervenants que nous avons interrogés, ces caisses express fonctionnent sans problème, même si quelques ajustements ont été nécessaires les premiers jours d'exploitation. A Meaux, la caisse classique, presque caisse d'antan, se compte désormais sur les doigts d'une main.

L'automatisation a probablement trouvé une justification nouvelle ces derniers temps. En plus de la rapidité pour les clients et de "la maîtrise des coûts en termes de ressources humaines" (en clair, moins de monde à rémunérer, donc compétitivité), les caisses autonomes pourraient réduire les soucis liés à l'ouverture dominicale, laquelle a de bonnes chances de s'étendre. Plus il y aura de caisses automatisées, moins il y aura de volontaires à recruter… La célèbre "base du volontariat" a déjà son revers de la médaille.

(Photo Kelerepus-YD)

Tag(s) : #L'info en temps réel
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :