Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le dimanche sauve Aéroville

Effets prévus et inattendus en région nord-est

Proche de l'aéroport de Roissy, au contact quasi immédiat avec l'immense zone d'activité de Paris-Nord II, rien ne pouvait contrarier un trafic de clientèle conséquent pour ce centre un peu atypique inauguré en octobre 2013. Mais la réalité est parfois différente des projections. L'idée de voir des passagers de l'aéroport en transit faire un petit tour pour admirer les boutiques et céder à quelques impulsions d'achats se révèle d'un effet extrêmement modeste. Pas facile de s'éloigner d'un terminal où d'ailleurs, peu d'éléments sont réellement perceptibles pour indiquer qu'une escale commerciale se trouve à proximité (avec navette gratuite).

Autre déception, la zone d'activité ne déverse pas non plus des flots de chalands. Les consommateurs préfèrent, c'est connu, accomplir leurs achats sur des zones proches de leur domicile plutôt qu'à proximité de leur lieu de travail (même problème pour Le Millénaire, à Aubervilliers). Quand à la restauration, qui a été longue à se mettre en place, elle n'offre que peu de solutions pour une prise de repas conventionnels (on ne déjeune pas tous les jours de fruits, de mets chinois ou de saveurs thaïlandaises),pas trop onéreuse ainsi que totalement et impérativement contenue dans un timing rigoureux pour des personnes qui travaillent. En clair, pas de cafétéria à Aéroville...

On ira dimanche à Roissy !

Conséquence de ces paramètres et de quelques autres, Aéroville reste peu fréquenté dans la journée, en semaine, l'activité reprenant seulement un peu de vigueur en début de soirée. Mais une autres clientèle s'est développée : celle du dimanche. Avec en premier lieu une population locale très heureuse de trouver un hypermarché ouvert le jour du seigneur et un parking vaste, gratuit (5 heures) et entièrement couvert : excellent quand il pleut ou neige, quand il vente, quand on se gèle dehors... Le reste des enseignes apporte une palette de possibilités pour un shopping promeneur du dimanche que, pour les raisons que chacun connaît, échappait aux atouts de la capitale et des CC des alentours.

C'est ainsi que le dimanche, les files d'attente aux caisses de l'hyper petit format de Auchan s’allongent, et que le parking en arrive à être saturé ce jour-là.

Tag(s) : #Le terrain

Partager cet article

Repost 0